Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 08:05

Frites-au-four-masion-paprika.jpg

 

Le beau temps serait-il enfin revenu ? C'est enfin l'heure des barbecues sur la terrasse, des sempiternelles grillades, et pourquoi pas, de frites maison ! Ça change un peu des frites bien grasses, et là c'est du 100% naturel !

 

Les ingrédients :

- 1 kilo de pommes de terre

- 2 cuillère à soupe d'huile d'olive

- 1 cuillère à soupe de paprika (ou autre !)


 

La préparation ?

 

Le plus long : laver, peler et couper les pommes de terre en morceaux.

 

Déposer les futures frites dans un grand saladier, verser l'huile et le paprika et bien remuer. Vous pouvez remuer avec votre main, recouverte un sachet congélation, comme un gant, afin de bien mélanger.

 

Étaler les frites sur une feuille de papier sulfurisé, et enfourner dans un four préchauffé à 220°. Laisser cuire environ 30 à 35 minutes selon la taille et la largeur de vos frites.

 

 

frites au four maison curry

Repost 0
Published by Audreydu13 - dans P - Plats principaux
commenter cet article
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 20:30

Roules-de-dinde-aux-olives-noires-et-aux-tomates-sechees.JPG

 

Dès que j'ai vu cette recette chez Hélène, des Délices d'Hélène, je me suis empressée de la refaire. A la fois perplexe et curieuse, j'étais très emballée ! Me voilà donc lancée, première séance de roulage minutieuse, avec pour grosse inquiétude : "est-ce que le film plastique ne va pas cramer ?" Ben non, la preuve :

 

Les ingrédients :

- 300 g d'escalopes de dinde

- 3 kiris

- 3 oeufs

- 15 olives noires

- 5 tomates séchées

- 1 cuillère à soupe d'ail déshydraté

- sel & poivre

 

La préparation : temps 5 minutes + 30 minutes de cuisson.

 

Mixer les escalopes de dinde afin d'obtenir une pâte grossière. Rajouter les oeufs et les kiris, puis mixer à nouveau pour obtenir une belle pâte lisse. Réserver dans un saladier.

 

A part, couper les olives et les tomates séchées en très petits morceaux. Mélanger à la préparation de viande. Assaisonner : ail, sel et poivre et bien remuer.

 

Déposer plusieurs cuillères à soupe sur le film alimentaire, rouler en boudin et bien serrer les bords pour ne pas que le boudin s'ouvre.

 

Déposer dans le papier haut de votre cuit vapeur, laisser cuire 30/35 minutes.

 

Après la cuisson, laisser un peu refroidir, pour ne pas vous brûler en dépliant les boudins, puis couper en rondelles pour bien présenter.

 

 

Mon avis ?

 

J'en ai été très contente et je me languis de réessayer cette recette avec un autre assortiment et un autre moule. J'ai trouvé ces roulés très bon, et les petits se sont aussi régalés. Cette base est à garder dans ses tiroirs.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Audreydu13 - dans P - Plats principaux
commenter cet article
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 06:28

Resultats-de-recherche-pour-Oeufs-cocotte.jpg

 

C'est bientôt les oeufs de Pâques et ça m'a fait penser à cette petite recette qui traînait dans mes fiches. Quelques modifs plus tard pour cause de frigo pas vraiment garni, voilà des jolies cocottes toutes simples et vraiment très jolies à présenter. Et bonnes, cela va de soi !

 

Les ingrédients : pour 6 cocottes

- 6 oeufs

- 1 grosse boite de tomates pelées

- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive

- 10 cl de crème fraîche semi-épaisse

- 50 g de fromage râpé

- 75 g de mozzarella

- sel

-poivre

- herbes de Provence

 

La préparation :

 

Vider le jus de la boite de tomates pelées, et les faire cuire ajoutées à l'huile d'olive, sel, poivre et herbes de Provence, environ 10 minutes à feu moyen.

 

A part, remplir de moitié d'eau un grand plat allant au four. Enfourner quelques minutes à 200°.

 

Remplir les cocottes en commençant par la purée de tomates, une touche de crème fraîche, une cuillère à soupe de fromage râpé, l'oeuf et la mozzarella coupée en petits dès. Saupoudrer de gros sel et d'herbes de Provence.

 

Déposer les cocottes dans le plat rempli d'eau et laisser cuire environ une dizaine de minutes, jusqu'à ce que le blanc soit cuit, mais pas le jaune.

 

Servir chaud.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Audreydu13 - dans P - Plats principaux
commenter cet article
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 08:49

saucisses-de-Montbeliard-aux-lentilles--8-.JPG
Voilà, en l'espace de peu de temps, un second plat bien consistant issu des recettes du magazine de Cyril Lignac. C'est un classique, me direz-vous, mais, ce que je retiens et ce que je voudrais vous faire partager, c'est l'assaisonnement et l'association de saveurs qui m'a séduite.

Il y a quelques jours, dans la purée de pois cassés, Cyril nous proposait de mettre du laurier, que je n'utilise pas souvent, et des clous de girofle, ce qui m'a paru étonnant. Le résultat était délicieux. 

Aujourd'hui dans cette recette, notre cher Cyril nous fait ajouter du 4 épices ! Ça alors, j'en étais tout aussi étonnée et très impatiente de goûter. Seule modification apportée, j'ai remplacé les saucisses de Mortaud par des saucisses de Montbéliard de la marque Bordeau Chesnel. En effet, je souhaitais présenter mes assiettes avec une saucisse entière, plutôt qu'une grosse coupée en morceaux.

Lors de la cuisson, les odeurs délicieuses de thym, de laurier s'échappent.  Se rajoutent ensuite les vapeurs fumées des saucisses. Cette recette a été un gros plaisir à préparer ! Ce n'est qu'à la fin du repas que je me suis rendue compte que je n'avais ni salé, ni poivré, tellement les saveurs se suffisent à elles-mêmes.


Les ingrédients pour 6 personnes :
- 500 g de lentilles vertes
- 1 oignon
- 1 carotte
- 6 saucisses de Monbéliard (fumées)
- 1 pincée de mélange de 4 épices
- 1 filet d'huile d'olive
- 2 feuilles de laurier
- 3 branches de thym


La préparation : comptez près d'1 heure de cuisson

Éplucher et émincer l'oignon. Pelez et couper la carottes en rondelles. Dans un grand faitout, faire revenir l'oignon puis la carotte avec de l'huile d'olive.

Ajouter 1 litre d'eau puis les lentilles, le laurier, le thym et la pincée de 4 épices.

Faire cuire à feux moyen pendant 40 minutes. Puis ajouter les saucisses ( et éventuellement un peu d'eau si cela manque) puis laisser encore cuire une dizaines de minutes.

Ne pas oublier de retirer les branches de thym avant de servir.

 



Repost 0
Published by Audreydu13 - dans P - Plats principaux
commenter cet article
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 08:13


Puree-de-pois-casses--5-.JPG
Pas facile de faire une jolie photo  avec une purée. Néanmoins cette recette est tellement bonne qu'elle mérite amplement d'être citée ! C'est bien plus qu'une purée, ce sont les saveurs de l'enfance qui remontent à la surface ! Moment de nostalgie assuré.


Les ingrédients:
- 500 g de pois cassés
- 100 g de lardons pour C.Lignac ou 200 g de poitrine fumée pour moi
- 1 oignon
- 1 carotte
- 2 clous de girofle ( et oui !)
- 1 bouquet garni (persil, thym et laurier)
- 2 cuillères à soupe de crème fraîche liquide
- sel & poivre


Préparation ( anticiper de 2 heures ) :

1 heure avant, faire tremper les pois cassés dans de l'eau froide.

A part, couper la carotte en rondelles et émincer l'oignon. Porter à ébullition une grande casserole d'eau salée et ajouter les pois cassés, la carotte, l'oignon, les clous de girofle, le bouquet garni et les 2 tranches de poitrine fumée.

Faire cuire pendant 1 heure à feu moyen.

Puis, égoutter, converser 2 à 3 grandes louches de l'eau de cuisson. Retirer les feuilles de laurier, la ou les tranches de poitrine fumée, les couper en petits morceaux et les faire griller à la poêle.

Mixer les pois en ajoutant la crème fraîche et l'eau de cuisson.

Servir en ajoutant les lardons fumés.


Repost 0
Published by Audreydu13 - dans P - Plats principaux
commenter cet article
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 09:29


IMG_2015.JPG
Après le mi-cuit de saumon mariné à la sauce miel-sésame, voici une seconde recette tirée du livre : Mon cahier de recettes Picard. Dès que je l'ai vu, cette recette m'a beaucoup plu. J'aime beaucoup les fèves, mais à part en accompagnement d'un rôti ou d'un poulet, je n'avais pas vraiment d'idée pour les cuisiner autrement. Ce livre est vraiment super, il vous donne plein d'idées pour mettre en valeur des ingrédients de base tout prêts en sachet : julienne de légumes, fond d'artichauts, poisson etc... en les transformant en recettes élaborées et originales.


Les ingrédients :
- 500 g de fèves surgelées Picard
- 1 sachet de girolles Picard
- 3 cuillères d'échalotes coupées Picard
- 1 cuillère à soupe de persil surgelé Picard
- 10 g de beurre
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- 1 figatelli de 300 g



Mode opératoire :

Faire revenir les échalotes dans le beurre et l'huile d' olive. Ajouter les girolles et le figatelli coupé en tranches.

A part, faire décongeler les fèves au micro-ondes, vous gagnerez du temps sur la cuisson.

Ajouter les fèves à la préparation, laisser légèrement griller le tout.

Saler, poivrer et parsemer de persil.


Mon avis ?

Nous avons beaucou aimé  ! C'est rapide et simple à préparer et pourtant ça a tout d'un grand plat cuisiné : le figatelli croustillant, les fèves fondantes..... hum ! c'était très bon ! La prochaine fois, on remplacera le figatelli par du chorizo doux.


Repost 0
Published by Audreydu13 - dans P - Plats principaux
commenter cet article
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 19:01

Parmi les préparations toutes prêts de fondue que l'on peut trouver en grande surface, en voilà une qui change de toutes ces pâtes bien grasses et industrielles, additionnées de saloperies au goût pas très fameux-fameux.

Fondue savoyarde Pochat & Fils, à base de 4 fromages : Beaufort aoc, Abondance aoc, Emmental de savoie et Beaufort de savoie. Comme vous pouvez le voir, ce sont des frais morceaux de fromage râpé, il n'y a pas d'ajout de matières grasses et de conversateurs. C'est la meilleure fondue de supermarché que j'ai pu manger. On l'a adoptée !





 

Repost 0
Published by Audreydu13 - dans P - Plats principaux
commenter cet article
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 16:50



Alors celle-là, je n'y suis pour rien, c'est l'homme qui l'a inventée ! Un lendemain de raclette-party, j'étais tellement gavée de fromage que j'étais incapable de cuisiner quoique ce soit. J'ai donc laissé la place libre aux fourneaux, à l'homme. A la base, il devait nous faire une petite poêlée gentillette de légumes, histoire de reverdir tout ça. Et puis, il me demande au loin (ben oui, la maison est grande...)


 " Chérie, je peux laisser libre cours à mon imagination ???"


Et moi, terrassée par près de 2 kilos de fromage déjà dans mon ventre et sur mes hanches, je lui dis bien volontiers parce que pas envie de me lever :


" Oui, va y mon chéri, je te fais confiance !"


Après quoi, je m'attable et je goûte sa poêlée. Humm, elle est bonne ! Brocolis, pommes de terre, noix, épices, fromage. Oui mais sous le fromage y'a un truc que je n'arrive pas à reconnaître, c'est quoi ? Ben l'homme il veut pas me dire. C'est bon, c'est chaud, sucré, ça se marie parfaitement avec le fromage.


" Oui, mais c'est quoi alors, sous le fromage à raclette ?"
" De la pomme"
" Tu n'as pas osé quand même ???"
" Ben si !"


Ben vous le croirez ou non,  la pomme cuite et le fromage à raclette, c'est super bon !


Les ingrédients :
- 500 g brocolis
- 3 pommes de terre
- 1 pomme
- 10 cerneaux de noix concassés
- 4 morceaux de fromage à raclette
- 1 pincée de noix de muscade
- huile de noix
- sel, poivre




Mode opératoire :

Et bien, j'étais pas là quand ça s'est passé, mais j'imagine qu'il a tout fait cuire en même temps .


Mon avis ?

Et bien j'ai été sacrément surprise de l'alliance parfaitement de la pomme cuite et du fromage..... je sens que je vais moi-même expérimenter quelque chose très prochainement !



Repost 0
Published by Audreydu13 - dans P - Plats principaux
commenter cet article
30 septembre 2007 7 30 /09 /septembre /2007 13:39

 Il y a des recettes qui dorment au fond de mes tiroirs que j'ai tout le temps envie de faire, mais que je repousse sans arrêt, ça vous arrive à vous aussi ?  Et pour cause, la dernière fois (et première en fait) que j'ai fait celle-ci ça date de 1999. Et oui. Faut dire qu'à l'époque, elle m'avait plutôt laissé un mauvais souvenir. Non pas que c'était mauvais, oh nooon, loin de là (attendez un peu, vous allez voir) mais surtout parce que c'était long et fastidieux, et que j'avais jamais cuisiné de ma vie ! Bon ok, j'avoue que j'avais tapé haut pour mon niveau, mais quand on voit le résultat, ça en vaut vraiment la peine, regardez en dessous....


des_plaisirs_par_miliers_016
C'est beau, mais vous n'avez pas encore vu l'intérieur.

des_plaisirs_par_miliers_026
Voilà, tout est dit...à vos fourneaux ?


Les ingrédients pour 8/9 boulettes :

- 350 g de riz arborio
- 1 oignon

- 20 g de beurre X 2
- 150 ml de vin blanc muscat
- 1 bouillon de volaille
- 1 boule de mozza
- 100 g de beaufort
- 25 g de parmesan X 2
- 2 oeufs
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- sel
-poivre

Pour la panure :
- 2 oeufs
- 80 g de farine
- 80 g de chapelure
- huile de friture
- sel
- poivre

des_plaisirs_par_miliers_023


Mode opératoire :

Dans une sauteuse, faire revenir l'oignon émincé dans 20 g de beurre  et 1 cuillère à soupe d'huile d'olive.

Une fois que l'oignon est devenu transparent, vous pouvez ajouter tout le riz. Le faire revenir en mélangeant régulièrement jusqu'à ce que le riz devienne aussi transparent.

Ajouter le vin (ou le muscat) et laissez cuire à feu doux.

Une fois le vin absorbé, ajouter 600 ml d'eau avec le bouillon de volaille au préalablement fondu dedans. Le verser en 3 fois, en veillant que le riz absorbe bien le bouillon à chaque fois.

Une fois le bouillon terminé, rajouter l'autre moitié de beurre et de parmesan, remuer et laisser légèrement refroidir.

A part, couper en petits morceaux la boule de mozza ainsi que le beaufort. Les ajouter aux 2 oeufs et mélanger le tout. Ne pas oublier l'autre moitié de parmesan.

Prendre une portion de riz dans sa main, ajouter une cuillère à soupe de préparation fromages/oeufs.

 

 

des_plaisirs_par_miliers_014

Rajouter par dessus une autre portion de riz, fermer et mouler en boule.

des_plaisirs_par_miliers_017

des_plaisirs_par_miliers_015


Préparer la panure. Dans un bol, battre les 2 autres oeufs ensemble, saler et poivrer.

Dans une assiette, mélanger la farine et la chapelure.

Rouler les boulettes de riz dans l'oeuf, puis dans la panure jusqu'à ce que celle-ci soit entièrement recouverte. Réservez.

Une fois toutes les boulettes prêtes, passer à la friteuse ou à la poêle à frire en surveillant la cuisson. Celle-ci est prête lorsque les boulettes ont attend une belle couleur dorée. Essorer légèrement au papier et servir chaud.

 

Mon avis ?

Si vous avez une heure à tuer, et une furieuse envie de plonger tous les doigts dans la nourriture et de transformer votre cuisine en champs de bataille, cette recette est pour vous ! C'est le seul inconvénient, malheureusement. Notez aussi qu'après cette friture, l'huile est irrécupérable.

Niveau saveur, c'est incomparable !  Je préfère la version "au muscat" qui a remplacé le vin blanc classique au pied levé cette fois-çi. Mais l'essayer c'est l'adopter ! J'ai aussi modifié cette recette en y ajoutant du beaufort, et c'est encore plus fort ! C'est vraiment très bon, très goûteux, à essayer d'urgence ! (en même temps si vous la faîtes tous les 8 ans comme moi, ça passe mieux niveau nettoyage cuisine !)

 

 

Repost 0
Published by Audreydu13 - dans P - Plats principaux
commenter cet article
26 juillet 2007 4 26 /07 /juillet /2007 19:24

Après "la montagne ça vous gagne", moi j'invente "la courgette, ça vous guette". Ben oui, "plantez des courgettes au printemps et vous en aurez plein les dents" ah oui pas mal comme proverbe ça aussi. Tout ça pour dire que attention, la courgette, en plus d'être envahissant, c'est aussi contagieux !


Trêve de blabla, en voilà un peu plus sur mes beignets. C'est une recette que ma mère a l'habitude de faire mais sans en connaître réellement les dosages. J'ai donc reproduit la consistance que la pâte doit avoir en prenant soin de noter le poids des ingrédients.


beignets_de_courgettes_004


Les ingrédients :

- 500 g environ de courgette
- 250 g de farine
- 3 oeufs
- 180 ml de lait
- 1/2 sachet de levure chimique
- huile pour la cuisson
- sel ou sucre pour l'assaisonnement



Mode opératoire :


Râper la courgette et mélanger la chair aux 3 oeufs.  Ajouter la farine et la levure, remuer.  Finir en rajoutant le lait et en remuant bien à chaque fois.

Faire chauffer l'huile dans une poêle et y déposer plusieurs cuillères à soupe de pâte.


Laisser cuire jusqu'à ce que le beignet soit bien doré puis changer de côté.


Une fois sorti de l'huile, laisser reposer quelques instants dans du papier absorbant, et saupoudrer selon votre goût de sel ou de sucre.


beignets_de_courgettes_008

 

 

Repost 0
Published by Audreydu13 - dans P - Plats principaux
commenter cet article

Présentation

  • : * ~ * Les petits plaisirs de la vie, le carnet de recettes de ma Culinothérapie * ~ *
  • * ~ *  Les petits plaisirs de la vie, le carnet de recettes de ma Culinothérapie * ~ *
  • : Découvrez mes plaisirs en cuisine : Beaucoup de gourmandises, et surtout, des recettes faciles et rapides.
  • Contact


 

 

Retrouvez Audreydu13 sur Hellocoton

 

 

Vous Cherchez Une Recette ?

Référencements & Partenariats

 

logo1.jpganime200

image001

 

 

epices

 

 

 

logo2-250

 

 

 

Recettes de cuisine

 

 

 

 

 

 

 

logo regentspark

 

 

 

 

 
cuisinieres





wikisinesurvotreblog2

 

 

 

 

 

Vous Avez Raté...